Quels sont les différents types de contrats de travail en France ?

Publié le : 13 juin 20224 mins de lecture

Une fois qu’une personne est embauchée pour un travail, un contrat doit être rédigé et signé par lui et son employeur. Ce contrat mentionne tout ce qui est en rapport avec le travail pendant la durée convenue entre les deux parties. Généralement, ce contrat de travail n’est pas unique, il varie en fonction de la durée, de la nature du travail à faire ou de l’activité de l’employeur…

Le contrat à durée indéterminée

L’étude de l’Insee a montré que le contrat à durée indéterminée est le genre de contrat le plus pratiqué sur le territoire français. Quand un contrat est à durée indéterminé, cela signifie que c’est seulement la date de début de la relation de travail qui y est mentionné. Pour la date de fin, elle n’est pas prévue à l’avance mais ce moment arrive quand l’employé décide de licencier son employé, ou quand ce dernier a démissionné ou quand sonne l’heure de la retraite mais aussi quand il y a rupture de contrat conventionnelle. Il se peut aussi que la fin du contrat soit causée par des situations externes qui ne permettent plus à l’employeur de continuer la collaboration. Ce type de contrat est jugée la forme normale d’une relation employeur-employé.

Le contrat de travail à durée déterminée

Le contrat de travail à durée déterminée est appliqué seulement dans le cadre d’une embauche pour remplacer une absence temporaire et une mission particulière déterminée par la loi. Donc, une fois que cette mission est achevée, le contrat a pris fin. Ainsi, une entreprise peut faire appel à des employés en CDD suite à une vacance de poste en raison d’un congé maladie ou d’un salarié en temps partiel. Ce type de contrat est aussi validé quand un salarié part définitivement et que l’employeur ne trouve pas encore son remplaçant. Généralement, cette durée ne peut excéder 18 mois, ou exceptionnellement jusqu’à 36 mois. Dans le cas où ce contrat arrive à son terme, il est seulement renouvelable deux fois sinon il va être basculé en CDI.

Le contrat de travail temporaire

Ce type de contrat est aussi appelé contrat intérimaire. Comme pour le cas d’un CDD, l’intérim est seulement appelé pour effectuer une mission spécifique, qui est prévue par la loi, pendant une durée prévue. A cet effet, toutes les activités normales et permanentes d’une entreprise ne doivent pas être confiées à un intérim. Il peut seulement intervenir soit dans le cas d’une absence de courte durée d’un salarié, ou des emplois à caractère saisonnier, ou de l’accroissement temporaire des tâches qui a besoin d’un surplus de salarié. Quel que soit les raisons de son embauche, le contrat ne doit être renouvelé que deux fois.

Plan du site