Droit de la consommation : les principales règles à connaître

Droit de la consommation

Publié le : 26 novembre 20224 mins de lecture

Peu importe ce que vous êtes, consommateur ou vendeur, il est toujours nécessaire de connaître les droits de la consommation. Que ce soit une vente en direct ou en ligne, ces droits s’appliquent toujours. Ils peuvent également vous protéger. Alors, quels sont les droits de consommation à connaître ? Comment faire pour contester un achat ? Comment protéger vos droits ?

Connaître les droits et obligations des droits de consommateurs et ses entreprises

Tout d’abord, le droit de consommation est un droit européen qui contient plusieurs règles comme la règle sur les affichages et les publicités, le respect des réglementations de rivalité, la garantie des services et des produits, la protection des acheteurs envers les pratiques indélicates, la règle du démarchage. Les lois sur la responsabilité civile sont un recours précieux pour les consommateurs. Par exemple, dans le crédit, les obligations d’information, d’avertissement, et même assez nouvelles (2014), les recommandations aident les consommateurs à protéger efficacement leurs droits, vis-à-vis des professionnels.

Comme son nom l’indique, le droit de consommation régit spécifiquement la relation entre un fournisseur de biens ou de services et un consommateur. À l’origine, les contrats en droit de la consommation visaient à protéger les acheteurs des tromperies des entreprises. Malgré ce mouvement, cela a continué à ce jour. Si vous voulez avoir plus de détails sur le droit de consommation, vous pouvez faire appel à des avocats spécialisés.

Savoir contester un achat

Cependant, vous ne pouvez pas être facturé d’autres prix que ceux affichés ou publiés. D’après le droit de consommation, vous avez le droit de vous opposer à tout ajout intervenu entre la date de la commande et la date de livraison, sauf les modifications imposées par la réglementation.

Le vendeur ne peut pas vous renvoyer chez le fournisseur, il est obligé de vous proposer une réparation ou un remplacement du produit. S’il y a une différence significative de coût entre les deux options, le vendeur peut vous exiger la moins chère. De plus, il peut également vous apporter son aide pour vous informer sur ses produits de vente. Si l’article ne peut pas être réparé ou remplacé, sachez que vous pouvez toujours le retourner et vous faire rembourser, ou le garder et bénéficier d’un prix réduit.

Manière de protéger vos droits lorsque vous n’êtes pas satisfait d’un achat

Lors d’un achat en ligne, il arrive parfois que vous receviez un article qui ne correspond pas à la description fournie sur le site. C’est pourquoi la Loi sur la protection du consommateur exige plusieurs obligations au commerçant (y compris sur Internet) et permet d’annuler l’achat et d’obtenir un remboursement s’il ne respecte pas ses obligations. À ne pas oublier aussi de réclamer au professionnel les exigences particulières de la clause comme les contrats restrictifs de responsabilités, les délais pour effectuer la livraison, les méthodes de paiement…  

De cette façon, vous êtes sûr de respecter le droit de consommation où que se trouvent vos clients, de protéger vos clients en créant un climat de confiance et de renforcer votre réputation, réduisant ainsi le risque de litige.

Plan du site